Principaux enjeux

Concrets et réalisables

Sur cette page vous retrouverez des convictions mais aussi au fur et à mesure de la campagne des propositions concrètes. En ce mois de décembre 2019 nous vous souhaitons de très belles joyeuses fêtes de fin d’année, et nous vous donnons rdv dès le 11 janvier pour nous retrouver à la permanence de campagne.

Partager cette page :

Santé-social : notre projet de proximité

Nous engagerons une politique innovante au service des plus faibles qui passe par une cohérence intercommunale et une vision à long terme. Nous proposons que Quimper en gardant son identité, dialogue avec les partenaires publics et privés pour construire un projet local de santé. La prévention contre la drogue sera renforcée dans toutes les écoles, une campagne d’information globale sur la santé pour les adolescents sera menée à grande échelle. La commune deviendra le partenaire incontournable de la santé.

Éducation : liberté et exigence

Notre programme sur l’éducation se base sur la liberté de choix de l’école par les familles. Nous soutenons le réseau d’enseignement en langue bretonne. Notre projet porte une triple ambition : offrir un large éventail de formation de la maternelle à l’université, soutenir les apprentissages à l’esprit critique et à la citoyenneté, et combattre le décrochage scolaire par une exigence du quotidien. Nous mettrons en place les « Boussoles de la Citoyenneté » pour les 8-15 ans. Nous amplifierons l’éducation culturelle et artistique pour développer l’esprit critique. Un rendez-vous civique annuel sera organisé pour acquérir les bases d’un esprit citoyen.

Solidarité : plus de relations entre les villes de Bretagne

À l’heure de la mondialisation, nous avons constaté plus d’envie de Bretagne chez nos concitoyens et parmi les décideurs. Notre région est riche de grandes villes, comme Nantes et Rennes, et sur toute la Bretagne, d’un réseau de villes moyennes avec, à la pointe Brest comme métropole d’équilibre. Quimper se situe sur la carte comme la capitale économique et administrative du Finistère. Elle s’enrichit des communes alentours et joue un rôle phare de cohésion, de partage et de tête de pont pour toute la Cornouaille.
Notre projet pour ce mandat vise un double objectif : créer des nouveaux échanges et plus de solidarité entre les habitants des villes de Bretagne (exemple : créer un nouvel événement entre Quimper et Nantes) et conforter les liens entre Quimper et le sud Finistère en mettant en œuvre une rencontre annuelle ouverte aux élus, aux habitants et aux acteurs économiques. Mieux se connaître pour s’entraider, agir ensemble et innover à l’échelle régionale, nationale et européenne.

Urbanisme : un quartier de la Gare embelli et dynamique

L’aménagement de ce quartier est une priorité qui impactera des budgets et des actions sur le très long terme. Aujourd’hui cette entrée de ville est dégradée et appauvrie. Demain nous partagerons un large projet d’embellissement urbain. Les enjeux dépassent le simple affichage électoral. Deux objectifs : rénover le quartier avec des équipements modernes, durables et significatifs du temps présent, relier le quartier de la gare avec la ville. Notre méthode est en 2 temps. Tout d’abord une réflexion réunissant élus, habitants et usagers pour associer au diagnostic une vision du quartier. Puis à l’issue de cette concertation citoyenne le lancement d’un appel à projet d’architecture urbaine par le conseil municipal.

De l’ambition culturelle pour Quimper 

La culture ce n’est pas une cerise sur le gâteau de la société . C’en est un élément essentiel. Multiple et primordiale aussi dans la construction de l’individu, de la tradition à la création. C’est aussi le cheval de Troie de l’économie. Ainsi, avoir une vision culturelle c’est affirmer une ambition pour une ville, une région : la nôtre est la suivante : faire de Quimper la capitale de la culture bretonne. A partir de ce socle tout sera ouvert, et, pour être à la hauteur de cette nouvelle ère nous allons nous en donner les moyens. Les talents sont là, les équipements aussi… au pouvoir politique la capacité d’orientation budgétaire. La décentralisation culturelle a été inventée en Bretagne. A nous tous de décider d’oeuvrer différemment durant ce mandat.

Quimper : ville propre

Quimper a vu son environnement se dégrader sensiblement ces dernières années avec l’apparition de nombreux tags, pas tous très artistiques. Chacun peut faire la différence entre une démarche artistique et une agression esthétique, surtout quand elle apparaît sur un bâtiment public ou sur une propriété privée. Nous proposons de renforcer le service de nettoyage et de propreté pour faire la chasse aux tags et aux dégradations, salissures et autres signatures. Le service devra être bien équipé, les matériels de nettoyage ne semblant pas assez efficaces et devront être modifiés. De plus le personnel sera accompagné et soutenu dans cette opération qui nous concerne tous: ville de Quimper : 0 tags !

Étudier à Quimper : choix, qualité et originalité

Avec 5000 étudiants, Quimper offre un éventail de formation professionnelle et supérieure très large et accessible financièrement. Cette vie étudiante se situe sur un vrai campus de proximité, dénommé Kampus Kemper. On y trouve un parcours de formation très varié, adapté aux besoins des entreprises locales mais également culturellement très original : langue bretonne, arts et patrimoine, Asie, sciences et ingénieurs… De vrais choix appuyés par des enseignements solides. Notre projet municipal sera exigeant et ambitieux, passant par des financements d’avenir des équipements publics et la création de nouvelles bourses d’études.

Politique : dire non à une métropolisation uniforme et déshumanisée

La loi NOTRe est un échec pour tous ceux qui aspiraient à plus de décentralisation et d’aménagement du territoire. Aujourd’hui les communes et intercommunalités du Finistère et de la Cornouaille doivent dénoncer cette déstabilisation économique et sociale, conséquence dangereuse de la croissance rapide de l’est de notre région. La Bretagne est riche de sa carte des villes moyennes et rurales organisée autour de trois métropoles : Nantes, Rennes et Brest. La doctrine gouvernementale qui est à l’œuvre aujourd’hui risque de dévitaliser nos communes de ses compétences vitales et de ses moyens financiers. Nous refusons cette disparition de la liberté de manœuvre et de l’autonomie des collectivités locales tout comme nous ne sommes pas favorables à créer des technostructures démesurées, sans expression démocratique ni réflexion sur l’équilibre de notre territoire.

Promotion de l’identité bretonne

Notre équipe est attachée à la promotion de la culture, de la langue et de notre identité bretonnes. Nous voterons une charte bretonne précisant les valeurs et les enjeux en lien avec le projet communautaire. Ce projet est l’expression d’une tradition et d’un patrimoine, mais également une volonté de créer des activités modernes accessibles comme internet et des productions audiovisuelles créatrices d’emplois. Cette dimension est aussi celle d’une ouverture au monde et le contraire de l’uniformité actuelle. La Bretagne est riche de ses 5 départements historiques.

Une gestion financière responsable 

La ville de Quimper a toujours été bien gérée. Ce mandat le confirme. Notre volonté politique de ne pas augmenter les impôts reste entière. La crise sociale de 2018 a démontré un ras le bol fiscal des actifs, des entreprises et des retraités. L’agglomération peut emprunter pour les grands projets économiques et d’attractivité, c’est une chance. La question de la recherche des financements nouveaux se posera avec la mutualisation des services qui bénéficieront de procédures d’une administration numérique, accessibles à tous. Pour avoir des entreprises créatrices d’emploi sur Quimper, la question des zones franches et des fonds européens se posera dès le premier budget.

Accompagner la perte d’autonomie 

Quel que soit l’âge, la perte d’autonomie est un changement de vie qui touche toutes les familles. La commune doit y faire face en mettant des moyens efficaces au quotidien .Un guichet d’accueil plus visible du CCAs sera ouvert aux personnes en perte d’autonomie. Le rallongement de la vie sera un fait marquant de la Cornouaille de demain. Le maintien à domicile est notre engagement principal, accompagné par l’augmentation des formations et des soutiens aux aidants. La coopération entre les acteurs publics et privés sera renforcée tout en simplifiant les démarches administratives. Le travail en réseau avec les professionnels de santé sera augmenté et l’accessibilité de la ville sera poursuivie.

Protéger nos enfants contre la drogue 

Le rôle de la municipalité pour la protection de l’enfance doit être beaucoup plus actif dans la prévention contre la drogue. Dans les services publics de la petite enfance et auprès des scolaires, en partenariat avec les professionnels et les parents, une information systématique sera proposée sur les dangers des drogues. Nous proposerons des articles réguliers dans les supports de communication de la ville pour informer les parents. En lien avec les associations et les autorités médicales, judiciaires et les communautés éducatives, la mairie renforcera sensiblement le rôle du comité local de lutte contre la délinquance.

Paysages, biodiversité, jardins 

La nature est notre bien commun et Quimper dispose d’espaces naturels remarquables autour de ses vallées. Grâce aux dispositions d’urbanisme, de nombreuses précautions pour les protéger sont en vigueur sur le territoire communal et intercommunal. Les enjeux autour des espaces verts, des vallées, de la préservation du foncier agricole sont partagés par tous et protégés par les lois et les nombreux règlements. Durant cette campagne, nous dialoguerons avec les habitants pour progresser ensemble dans notre politique, autour d’une charte qui visera des objectifs environnementaux renouvelés et partagés. Au quotidien nous proposerons de reboiser certains espaces publics urbains.

Animaux dans la ville

Dans certains quartiers on se plaint des goélands qui éventrent les sacs poubelles, d’autres ont la visite de renards. Quimper reste encore une ville à la campagne, et c’est une vraie richesse d’entendre un coq chanter. Nous sommes en Bretagne dans un équilibre harmonieux entre la ville et son arrière-pays rural et maritime. C’est une vraie chance. Nous mettrons en place une double politique, pour lutter contre les nuisibles mais aussi une offre positive pour la place des animaux dans la ville. Certains espaces manquent aux touristes qui aimeraient que l’on prenne en charge quelques heures leur animal de compagnie lorsqu’ils visitent Quimper.

Echangez avec Vent d’Ouest

Une question ou une suggestion à propos de notre programme ? Ecrivez à notre équipe.

4 + 2 =